Notre école de pilote ULM

Devenez pilote ULM Multiaxe avec SD AIR

Prenez votre envol en devenant pilote ULM et réalisez votre rêve..

Un rêve accessible en tout point pour tous..

Dès votre premier vol, vous piloterez l’appareil sous les conseils de l’instructeur qui assurera la sécurité. L’objectif de la formation étant d’assimiler la matière théorique aéronautique, les différentes procédures de sécurité, étudier la météo et la navigation et surtout maîtriser l’ULM.

La formation ULM est moins coûteuse et plus flexible que la formation PPL (private pilot license). Vous pouvez donc planifier votre formation en fonction de votre budget et votre temps libre.

Issu d’une technologie plus moderne, les ULM sont très performants (rapide avec une consommation moindre) et sûrs grâce au parachute balistique intégré. Seul ou à deux, vous pouvez voguer ou voyager selon vos envies.

La formation est, en ce qui concerne notre école, sous régime français. Elle a, entre-autre, par rapport à la formation belge, l’avantage de ne pas nécessiter le passage d’un examen médical auprès des services de l’Administration de l’aéronautique. Une simple attestation délivrée par le médecin de famille suffit.

La licence de pilote ULM

La licence ULM est accessible à tous (à partir de 15 ans révolus). Il n’y a pas de connaissances préalables requises. Un zeste d’assiduité, une dose de passion, un maximum de plaisir mais aussi un peu de rigueur et le tour est joué…

Qu’il s’agisse de la théorie ou la pratique, nous vous expliquons tout.

Pour obtenir le brevet de pilote ULM multiaxe, il faut donc :

    1. Etre titulaire du certificat théorique  tronc commun, délivré par l’Aviation Civile (Examen sous forme de QCM organisé par les délégations territoriales)
    2. Avoir satisfait auprès d’un instructeur à :
      • Une épreuve au sol (contrôle des connaissances théoriques)
      • Une épreuve en vol (vérification des procédures et de l’aptitude à piloter un ULM en toute sécurité)

A la fin, l’instructeur établit les différentes attestations exigées par la délégation territoriale pour la délivrance de votre brevet de pilote ULM.

(pour plus de détail : voir le site officiel de la DGAC)

Afin d’obtenir le certificat théorique, il vous faut connaitre la théorie :

La formation théorique pour pilote ULM

Celle-ci est dispensée par notre école. Elle est répartie sur 10 sessions d’environ 3h.

Les matières abordées sont la mécanique de vol, les virages, les facteurs humains, le décollage et l’atterrissage, la description de l’avion, l’altimétrie, les espaces aériens, les moteurs, les règles de l’air, la radiophonie, les instruments, la navigation, la météorologie, l’aérologie, les phénomènes dangereux, les procédures d’urgence, …

On peut bien évidemment commencer la pratique sans avoir suivi les cours, ni même passer l’examen…

Formation pratique

Dès le premier vol, vous piloterez l’ULM… Chaque vol est briefé et débriefé… L’objectif de la formation est d’assimiler à l’aide de l’instructeur et de manière progressive le vol et ses différentes procédures.

Le cursus pratique comprend 5 étapes :

Les vols d’accoutumance

  • Découverte de l’environnement et du domaine de vol de l’ULM
  • Sécurité
  • Découverte du vol

Le pilotage de base

  • Apprentissage du pilotage et gestion du vol
  • Décollage
  • Tour de piste et atterrissage
  • Radio en tour de piste et local
  • Etude des pannes à effectuer durant toute la formation
  • Lâchés dont premier solo

La phase de perfectionnement

Le pilotage de perfectionnement comprend les virages à grande inclinaison, le vol dissymétrique, l’atterrissage par vent de travers, les PTU, atterrissage de précison, les virages engagés, etc…

La navigation

  • Préparation de la navigation et la lecture des cartes aéronautiques (rappel des cours théoriques)
  • Information météorologique
  • Recherche et traitement de l’information aéronautique (VAC, notam, …)
  • Gestion de la navigation et de la sécurité avec posé sur un autre terrain, déroutement, l’interruption de vol
  • Utilisation du transpondeur en navigation
  • Radiophonie en route avec les différents services et aérodromes/aéroports

Pour finir, le test final avec un instructeur.

Chaque élève est unique, la durée sera donc adaptée aux compétences de chacun.

C’est une formation qui s’adapte au rythme de tous !

Emport passager: après une expérience suffisante en tant que pilote monoplace, vous pouvez passer un second examen en vol et au sol avec un instructeur afin d’obtenir la qualification d’emport passager.

Tarif

Cotisation annuelle : 130€/an

Cours théorique : 40€ HT/session

Vol instruction P300 : 135€/h

Vol instruction Griffon : 150€/h

Stage de perfectionnement ou de remise à niveau navigation : sur devis